Comment faire évoluer, « upgrader », son système ?

Un système Hi-Fi se compose de plusieurs éléments et il nous paraît assez utile de rappeler lesquels. Dans l’ordre nous trouvons la source de diffusion (lecteur CD, platine vinyle, lecteur réseau, etc.), le dispositif d’amplification (préamplificateur, amplificateur mono ou stéréo) et les haut-parleurs. Il est essentiel de comprendre le cheminement de l’information au travers d’un système Hi-Fi avant de réfléchir à l’évolution de son système.

Le plaisir in fine de la Hi-Fi réside en partie dans l’évolutivité du système. Le budget initialement alloué pour l’achat d’un système s’agrémente au fil du temps pour améliorer, élément par élément, la chaîne dans sa globalité.

Ainsi vient très logiquement la question que beaucoup de nos clients se posent : quel élément de la chaîne dois-je améliorer en priorité ?

Quelques erreurs sont cependant à éviter pour économiser son argent et ne pas dépenser des sommes disproportionnées et surtout inadéquates dans l’amélioration de votre système.

Gardez à l’esprit la règle d’or de la Hi-Fi : la cohérence des éléments. Un élément surdimensionné par rapport à la chaîne n’aura aucun effet notable sur l’expérience globale.

Au Quai Du Son nous considérons que la source et les enceintes sont, à parts égales, les éléments les plus importants dans un système. Vient ensuite, et de manière non négligeable, l’amplificateur, maillon qui fait le lien entre tous ces éléments.

À titre d’exemple, sur une chaîne composée d’une excellente source en amont d’un amplificateur et des enceintes de base, le résultat ne sera pas optimal. De la même manière, de très bons et transparents haut-parleurs alimentés par une source et un amplificateur bouchés n’exprimeront pas leur potentiel.

La transparence d’un haut-parleur exprime sa capacité à retransmettre les informations qui lui sont transmises de façon très fidèle.

La source est en quelque sorte le « cerveau » de la chaîne, c’est elle qui va analyser l’information sur le support de stockage (CD, vinyle ou fichier dématérialisé). L’objectif de la source est d’aller chercher les informations sur le support de la manière la plus performante possible.

L’amplificateur est quant à lui le « muscle » du système, il a pour rôle de pousser « la charge » constituée par les enceintes. Gardez à l’esprit qu’une enceinte est vu comme une résistance pour l’amplificateur, il faut donc que ce dernier ait la puissance nécessaire pour alimenter efficacement l’enceinte.

Pour répondre à la question préalablement posée, améliorer son système c’est améliorer en priorité la source et/ou les enceintes.

Dans le cadre d’une recherche d’enceintes, surtout sur le marché de l’occasion, vous serez probablement amenés à remarquer l’abondance d’offres d’enceintes dites « colorées ». Il est important de rappeler ce qu’est la coloration en Hi-Fi. Ce terme, parfois injustement employé, désigne une enceinte qui rajoute de l’aigu et du grave. La coloration d’une enceinte se fait donc au détriment de la transparence.

Le conseil QDS : recherchez toujours le naturel dans la restitution d’un système, et particulièrement des enceintes. Une écoute colorée finit toujours par lasser un audiophile de par la fatigue qu’elle engendre. À l’inverse, une écoute naturelle s’apprécie indéfiniment.

Faire évoluer votre système est une étape inévitable dans votre expérience audiophile et c’est le grand avantage de la Hi-Fi : les perspectives sont infinies. Cependant beaucoup d’erreurs sont à éviter pour ne pas dépenser son argent inutilement. Faire des choix judicieux est la règle d’or, priorisez donc vos achats dans un système Hi-Fi, mettez l’accent sur la source et les enceintes avant l’amplificateur.